«

»

Déc 28

Surveillez vos idiolectes…!

téléchargement (1)

De quoi s’agit-il ?

Ce sont des tics de langage propres à chacun, que nous utilisons sans nous en rendre compte.

La plupart du temps, ils ne sont pas conscients et c’est justement ce qui est intéressant .

Notre inconscient s’invite à la discussion.

Car ces mots et expressions nous renseignent sur notre état émotionnel et mieux encore sur nos programmations et fonctionnements.

Voici la liste des plus usités en commençant par le plus célèbre: Voilà.

mais il y a aussi: en fait, j’avoue, un petit peu, si vous voulez, tu vois, c’est clair, entre guillemets, j’dis ça, j’dis rien, dans l’absolu…..

Amusez vous à en repérer chez les autres ainsi, bien sûr, que les vôtres, et essayez d’en découvrir la signification cachée.

voilà (vois là !), signifie que vous exposez un fait.

ex: voilà toute l’histoire !

Mais peut également signifier que les choses ne peuvent pas changer.

ex: Voilà, je vis toujours la même chose, c’est chaque fois pareil, je n’y arriverai jamais, voilà !

Notez qu’ici, notre adverbe est positionné au début et en fin de phrase, ce qui enferme cette dernière dans une « forteresse » de certitude.

Le problème est qu’il s’agit là de messages inconscients qui, s’ils se répètent, ne font qu’accentuer le vécu ressenti et en confirme la programmation d’autant qu’à l’intérieur de ces « murs », deux autres adverbes viennent souligner le caractère sans issue de la situation (toujours et jamais).

En surveillant ou supprimant certains tics de langage, nous faisons évoluer notre discours intérieur et nous rendons possible le changement; nos certitudes, quant à l’inéluctabilité des événements, vacillent et nous reprenons espoir en un futur positif.

N’hésitez donc pas à vous écouter parler, vous découvrirez des trésors sur votre manière de fonctionner.

Dernièrement je visionnais une formation sur le blogging; j’ai pu compter une quarantaine de « voilà » prononcés par le formateur dans une présentation de quelques minutes…

Qu’en déduisez vous ?

  • Qu’il voulait vraiment convaincre ?
  • Qu’il était intimidé ?
  • Qu’il est débutant ?

Le fait est que le contenu de son message s’en est trouvé altéré tellement il utilisait de voilà en lieu et place d’une ponctuation normale.

Cherchez d’autres exemples, commentez et écoutez (vous et les autres).

Ce petit exercice à l’avantage de nous apprendre à écouter réellement.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>