«

»

Mar 07

Le dessin contre le stress

Souvenez vous de votre enfance, quand vos parents vous donnaient à remplir des coloriages et que vous étiez sages pendant des heures.coloriages

Souvenez vous également de toutes les fois où vous avez gribouillé sur les feuilles de cours pour échapper aux discours ennuyeux de certains profs.

Avez-vous vu fleurir depuis quelques années, dans nos librairies,tous ces coloriages pour adultes appelés “coloriages zen” ou “mandalas à colorier” ?colorzen

Ils rappellent la pratique des moines bouddhistes qui réalisent à l’aide de sables de couleurs, de magnifiques Mandalas éphémères.mandalas

Dessiner n’a jamais résolu les problèmes émotionnels importants, mais cela apporte un temps de pause ponctuel, un détachement qui vous met à l’abri de la réalité perturbante.

Ses bienfaits, proches de ceux de la méditation, ne sont plus à démontrer.

C’est un temps pour soi ou l’esprit au repos n’est pas pour autant passif, vous êtes au contraire dans l’action (celle de dessiner) et peut-être aussi dans la création, car vous y mettrez un peu de vous-même.

Si le dessin n’est pas votre fort, le griffonnage fera l’affaire ou le coloriage.dessinbonhomme

Point de passé ni de futur quand on dessine, seul l’instant vécu compte, c’est un accès à notre monde intérieur.

Pas besoin non plus d’être un artiste, ici pas d’exposition, de critique d’art ni d’obligation de résultats, il faut juste se laisser aller.

La finalité de cet acte est d’être avec soi et d’immortaliser cet instant d’un coup de crayon.traitdecrayons

L’impact physiologique est réel: le rythme cardiaque ralentit, les muscles se détendent, la respiration se fait plus calme.

Le cerveau se déconnecte de la réalité du monde extérieur et les pensées sont sans attaches et libres d’aller et venir.

L’important est ce moment passé avec soi, comme un cadeau que l’on se fait.

Pourquoi ne pas avoir avec vous un petit carnet pour y poser de temps en temps votre mine de crayon ?carnetdessin

Pendant une pause café ou toute autre occasion qui se présente, il suffit de 5 minutes pour coucher sur le papier quelques traits et ainsi vous mettre entre parenthèses… pas de fuite dans cet acte mais plutôt une reconnexion avec soi-même.

 

 

 

 Tous à vos crayons !

Si vous êtes intéressé par la pratique et la technique du dessin, je vous propose de visiter le blog de Rénata en cliquant ici elle fera l’objet de notre prochain portrait.

 

Pascal.

 

 

 

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>