«

»

Fév 23

Exprimer ses émotions ?

 

 Pour ce premier volet, nous parlerons surtout d’exprimer ses sentiments.

Quoi de plus naturel que de prendre dans ses bras ses enfants, son conjoint, ses parents et leurs dire: “je t’aime”.

 

câlin

Force est de constater que ce n’est pas simple pour tout le monde.

Quelle est cette force mystérieuse et puissante qui retient votre élan quand vous voulez être câlin ?

Pourquoi les mots les plus importants et les plus doux restent coincés dans votre gorge au moment de les dire ?

Pudeur, gène, éducation, ego ?

Combien sont frustrés de jolis mots d’amour ?

Combien sont en manque de câlins, d’embrassades, de “hugh”, de main sur l’épaule, de signes d’affection ?

Si l’amour est présent, pourquoi ne pas le communiquer d’un mot ou d’un geste ?

D’un côté il y a ceux qui n’osent pas le (dé)montrer, et de l’autre ceux qui n’osent pas le réclamer.

Peut-être qu’il y a cent ans, l’éducation était plus austère et que le fait d’exprimer ses émotions était vu comme un signe de faiblesse.

Mais les temps ont changé, aujourd’hui, on sait que nos émotions sont au coeur de nos fonctionnements.

Et si on fluidifiait tout ça !!

Tentons un geste, un sourire, encourageons l’autre d’un regard et osons !

-“Je suis bien avec toi…”

-“J’aime quand tu souris…”sourire

-“Je suis fier de toi tu sais !”.

Essayons de poser la main sur ce bras distraitement.

Attardons notre regard dans le regard de l’autre, deux secondes de plus que d’habitude.

Ne cherchons plus de raisons qui ne sont que des prétextes:

-“J’ai été élevé comme ça, de mon temps, on ne disait pas ces choses là !”.

-“Moi, on ne m’a jamais dit je t’aime”.

Et si le meilleur moyen de recevoir un câlin était d’en donner un…

Si pour avoir un “je t’aime”, il fallait le dire en premier…

jetaime

Pourquoi vivre les uns auprès des autres si c’est pour se priver de ces moments simples et précieux qui font une vie douce et harmonieuse ?

Et si, enfin, ce dernier dialogue, qui est une réalité pour beaucoup, devenait le quotidien de tous:

  • Je suis fier de toi ma chérie, tu es courageuse malgré ce que tu vis en ce moment, tu peux compter sur moi”.

  • “Merci Papa, je t’aime”

  • “Viens dans mes bras ma chérie, ton père et moi seront toujours à tes côtés et on t’aime fort”.

  • “J’avais tant besoin de ce câlin maman”.

 

On ne risque pas grand chose à essayer…à part un petit tiraillement au creux de l’estomac.

Allez, un p’tit câlin ?calinchienchat

 

 

 

 

 

 

Pascal.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

(1 commentaire)

  1. Pascal Guérinet

    hello

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>