«

»

Mai 18

Dépêche toi !

-Vite !

-Allez, presse toi !retard

-On n’a pas le temps !

-On va être en retard ! 

Est- que Cela vous rappelle quelque chose ?

Nous avons tous entendu ces mots, nous les avons même prononcés.

Ils sont gravés en nous depuis notre enfance; induits par nos parents, nous continuons d’obéir à ses injonctions et nous les transmettons probablement à nos enfants.

Certaines entreprises ne peuvent que se réjouir de ces programmations car elles nous demandent de manière insidieuse d’en faire davantage et encore plus vite (nous parlerons du Burn-out dans un autre article).

Qu’arrive t-il très logiquement quand on est « attaché » à ces mécanismes ?

Eh bien, pour aller plus vite encore, nous faisons en sorte d’effectuer une tâche en pensant à la suivante, puis à celle d’après et ainsi de suite. Le soir, on pense au lendemain, la nuit, on se réveille en organisant la journée à venir. Les jours se déroulent ainsi et s’additionnent sur ce même schéma.

Le temps passe vite et on s’entend dire: « On est déjà en novembre ! » ou bien: « les vacances sont déjà finies ! ».

C’est de cette façon que nous découvrons un moyen d’accélérer le temps. Mais à ce rythme, quand on pose la question: « Que faites vous pour vous ? », la réponse est sans appel: « Rien, je n’ai pas le temps !« .

tempsquipasse

Mais, le temps de quoi ?

De vivre assurément !

Nous savons tous que nous avons un temps limité de vie; nous connaissons la date de départ (naissance), mais pas la date d’arrivée…mais rassurez vous, à force d’appuyer sur  « mode rapide » , vous avez des chances de franchir la ligne d’arrivée avant les autres !

A ce sujet, je me souviens de ce professeur d’université passionné et auteur d’un livre que son éditeur le pressait de terminer et qui était également chef d’entreprise. Ces journées étaient devenues beaucoup trop courtes pour faire tout ce que ces activités exigeaient. Il a pourtant attendu son deuxième infarctus pour décider de « lever le pied ».

N’oublions pas que nous sommes des exemples pour nos enfants, que voulez vous pour eux ?

Qu’ils fonctionnent comme vous ?

Qu’ils en fassent de plus en  plus ?

Qu’ils se « tuent » au travail ?

Qu’ils aient moins de temps pour leurs propres enfants et qu’ils se sacrifient sans penser à eux-mêmes ?

enfant

Nos enfants chercheront à nous copier car de manière plus ou moins consciente, ils voudront nous ressembler ou continuer à nous obéir (loyauté familiale).

Des études ont pourtant montré que les personnes qui prennent leur temps ont un rendement identique à ceux qui se pressent.

« Il n’y a pas d’affaires urgentes, il n’y a que des gens pressés ! » nous dit Talleyrand.

Nous connaissons tous ces expressions: prendre du temps, perdre du temps… Le temps n’est pourtant qu’une notion appréciée différemment selon les circonstances:                                                                                                                                                                           Deux heures devant un film passionnant paraît très court alors que quinze minutes chez le dentiste peut paraître une éternité.

LE TEMPS, nous l’avons, il nous a été donné à notre naissance, c’est le temps de notre vie !

Mission nous est donnée de faire en sorte de ne pas le réduire.

Que faire de ce bien précieux ?

La meilleure façon de l’apprécier n’est-il pas de « ralentir » le film de notre existence, pour en être à la fois l’acteur et le spectateur ?

La méditation est, là encore, un excellent moyen pour s’ancrer dans le présent et de prendre naturellement du recul et lutter contre cette course folle contre la montre.meditation1

Et vous, comment faites vous pour « dompter » le temps qui passe et ne pas vous laisser déborder par les tâches chronophages du quotidien ?

Merci à vous pour vos commentaires et vos partages.

Bonne journée !

Pascal.

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...Recherches utilisées pour trouver cet articlegens pressés affaires urgentes talleyrand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>